Une cheminée au bioéthanol : comment ça marche ?

Pour des raisons financières, le bioéthanol intrigue et séduit de plus en plus de consommateurs tous les ans. Ce carburant issu de la biomasse (matière première 100% végétale) permet d'obtenir un chauffage performant et économique.

Qu'est-ce que le bio-éthanol ?

À l'origine du bio-éthanol, se trouvent des matières premières d'origine végétale. En effet, ce carburant biologique est obtenu à partir de betteraves à sucre et diverses céréales. En France, il s'agit majoritairement de maïs et de blé. Si aujourd'hui, on le rencontre dans des produits destinés aux habitations, tels que la cheminée au bioéthanol, il est déjà bien implanté dans le secteur des carburants pour automobiles.

La principale propriété du bioéthanol est d'être renouvelable. Un atout majeur dans l'éternelle course au développement durable. L'émission de gaz à effet de serre se trouve nettement diminuée par une utilisation régulière.

Le principe d'une cheminée au bio-éthanol

Ce type de cheminée possède un fonctionnement très simple. Tout d'abord, un réservoir vient accueillir l'éthanol (ou bioéthanol). Ce combustible obtenu à partir de matière organique est ensuite dirigé vers un brûleur contenant un peu de liquide de combustion.

En mettant en marche la cheminée, souvent par le biais d'une très longue allumette spécialement adaptée à cet usage, la combustion du bioéthanol diffuse une chaleur agréable qui n'est pas sans rappeler un bon feu de cheminée traditionnel.

Encore sujette à controverse, la cheminée au bioéthanol a pourtant un avenir florissant devant elle. Le nombre de ventes augmente chaque année. Les fabricants rivalisent d'ingéniosité afin de proposer des modèles au design moderne et chaleureux, sans oublier les questions de sécurité qui restent la priorité absolue des marques spécialisées.